Bleret et sa réserve naturelle

En allant vers Bleret, au départ du carrefour Saint Eloi, le regard est tout de suite attiré par deux ou trois belles propriétés très arborées dans lesquelles on retrouve un grand nombre de variétés arbustives dont le noisetier, le sureau, le robinier, le hêtre pourpre, l’aubépine, le lilas, le frêne, le bouleau, l’érable plane, le saule pleureur, le mélèze, le pin, le laurier cerise, des haies d’aubépine, de noisetier, de troène, d’if,… et même un araucaria, cet arbre d’Argentine ou du Chili qui fait le désespoir des singes.


 

Au carrefour de la route de Pousset, deux superbes et majestueux hêtres pourpres (Fagus sylv. Pupuréa), un tilleul (Tilia europea) d’au moins 15 m de haut.


Dans la rue Louis Maréchal un frêne commun (Fraxinus excelsior) et un marronnier commun (Aesculus hippocastanum), un noyer (Juglans regia) situé en face du cercle Sainte Thérèse, un arbre aux 40 écus (Gingko bilboa), un séquoia géant (Sequoidendron giganteum), un érable sycomore ou faux platane (Acer pseudoplatanus) en cépée.


 

Enfin, repris comme zone naturelle au plan de secteur, cinq bassins de décantation de la râperie sont devenus, depuis 1980, une réserve naturelle qui occupe une superficie de +- 25 hectares.

 

En prenant la direction de Bovenistier , on admirera la très belle propriété, située à gauche au début de la rue Amédée de Lantremange arborée de hêtres, érables sycomores à feuilles tachetées, pin sylvestre, pruniers, bouleaux,…

 

 

Actions sur le document
 
Ville de Waremme © 1999-2016 – info@waremme.be
Éditeur responsable : Administration communale de Waremme
Date de 1ère mise en service : 01/02/1999