La réserve naturelle de Waremme

La création de la Réserve naturelle remonte à 1980. Sa superficie approximative est de 17 ha et les digues extérieures et intérieures sont longues de plus de 3 kilomètres. La réserve est constituée de cinq bassins de décantation de la râperie de Waremme, dont les activités ont aujourd’hui cessé. C’est un site relativement isolé et tranquille.

 

La végétation herbacée n’y manque pas d’intérêt. Elle est constituée principalement d’espèces rudérales, messicoles et hydrophiles.

 

Les bassins attirent l’attention par leur intérêt ornithologique. Ils constituent, en Hesbaye sèche, un îlot humide favorable à la concentration des oiseaux et les bitopes variés (vasières, eau libre, friches à herbes courtes, friches à herbes hautes, buissons,…) attirent bon nombre de nicheurs que l’on ne trouve guère dans la région. Chaque année, en collaboration avec l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique, les membres de la Réserve procèdent à des baguages. Ceux-ci permettent d’une part d’observer les mouvements migratoires et d’autre part d’inventorier le petit monde ailé qui vit ou transite par Waremme…

 

Cela nous permet de constater que de nombreux oiseaux fréquentent notre région. Ainsi, en 1990, ils ont recensé 32 espèces différentes d’oiseaux vivant ou transitant par la Réserve. Parmi ceux-ci, citons la bécassine des marais, le chevalier guignette, des fauvettes des jardins, à tête noire, grisette ou babillarde ; des pouillots fitis et véloces ; des rousserolles verderolles, effarvattes ; des hypolaïs ictérines, des gorges bleus à miroir blanc, des phragmites des joncs, rossignols philomènes, rouges gorges, traquets tariers, gobe-mouches gris et noirs ; pipits des arbres ; accenteurs mouchets, grives musiciennes, grives draines, merles noirs, mésanges bleues et charbonnières, troglodytes, linottes mélodieuses, pinsons des arbres, bruant jaunes et des roseaux.

 

D’autres variétés furent occasionnellement observées et baguées comme le gorge bleu à miroir roux, le grèbe castagneux et la mouette rieuse, le rouge-queue à front blanc, la pie grièche écorcheur, le martinet noir, la locustelle tachetée, le bruant jaune, le faucon crécerelle, l’alouette des champs, le traquet pâtre et bien d’autres.

 

Actions sur le document
 
Ville de Waremme © 1999-2016 – info@waremme.be
Éditeur responsable : Administration communale de Waremme
Date de 1ère mise en service : 01/02/1999