Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Les villages de l'entité / Lantremange
Actions sur le document

Lantremange

EgliseLantremange.jpg

Reconstruite en 1853 sur plans de l’architecte Hubert Froment, l’église Saint-Sébastien mérite une visite pour son riche mobilier néo-baroque : autels, stalles, confessionnaux, chaire de vérité, lambris, tribune et buffet d’orgues sont l’œuvre de plusieurs artisans talentueux de la seconde moitié du XIXème siècle : L. Donnay, Charles Remont, Mathieu-Joseph Denis de Liège ; Gustave Gielen de Tongres.

Epinglons également plusieurs statues du XVIIIème siècle : le très beau Saint Sébastien et l’Immaculée Conception qui ornent les autels latéraux ont été attribués à Guillaume Evrard (1709-1793), sans certitude. Le Saint Eloi a bien été payé à ce sculpteur liégeois en 1749.

De nombreux monuments funéraires, du XIVème au XIXème siècle, émaillent le cimetière qui entoure l’église.

Non loin de là, au 58 de la rue E. Leburton, l’ancien moulin de Lantremange conserve un magnifique logis du début du XVIIIème siècle. Ce bel édifice en double corps présente deux niveaux de cinq travées. La porte centrale est surmontée d’une fenêtre à croisée, tandis que les autres baies sont à traverse. Une bâtière de tuiles à croupettes coiffe la maison.

La ferme Naveau, rue E. Leburton n°46, forme un vaste quadrilatère de la fin du XVIIIème siècle et du début du XIXème. Par un élégant portail à encadrement de calcaire, on aperçoit l’imposant logis de sept travées et deux niveaux, en briques et calcaire. Les baies à traverse ont des linteaux délardés à clé passante. La porte est datée 1774.