Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Distribution de masques aux citoyens la semaine du 4/05
Actions sur le document

Distribution de masques aux citoyens la semaine du 4/05

Nouvelle distribution de masques avec notice mardi 12 mai pour toutes personnes ayant reçu un avis de passage dans sa boite aux lettres cette semaine.
Si vous êtes absent ou que votre boite aux lettres n'est pas sécurisée, un avis de passage sera à nouveau déposé afin de venir retirer les masques à l’accueil de l’Hôtel de ville le vendredi 15 mai 2020, de 9h00 à 12h00, sur présentation de votre carte d’identité.

Via l’achat groupé lancé par la Conférence des élus Meuse-Condroz-Hesbaye, la Ville de Waremme distribue environ 15.000 masques afin de fournir à chaque citoyen un masque dit « de confort ».  Il s’agit d’une protection supplémentaire face au coronavirus mais n’empêche nullement le besoin de respecter les mesures barrières.
Cette distribution concerne uniquement les adultes et les enfants âgés de plus de 12 ans au 1er mai de cette année. Elle est réalisée sur base de la composition de ménage.
Une seconde distribution sera réalisée vers le 20 mai avec des masques à destination des enfants âgés entre 6 et 12 ans.
Nous vous reviendrons ultérieurement avec des précisions sur les modalités de cette seconde distribution.
Vous trouverez ci-dessous la notice d’utilisation de ces masques buccaux en tissu.

INSTRUCTIONS D’UTILISATION DES MASQUES BUCCAUX EN TISSUS AFIN DE MAXIMISER LEUR EFFICACITÉ

Avertissement : Il ne s’agit de pas de matériel de protection individuelle, ni de matériel médical mais d’un produit textile. Il ne remplace pas les gestes barrières préconisés par le gouvernement mais peut intervenir en complément de ceux-ci. Le masque ne constituera jamais une sécurité à part entière et ne remplacera jamais l’hygiène des mains et la distanciation sociale. Le masque en tissu peut former une barrière physique contre les gouttelettes, et doit être enlevé et lavé dès qu’il est souillé (voir instruction de lavage ci-dessous).

Les masques en tissu peuvent être utilisés par toute personne HORS MILIEU MEDICAL ou PARAMEDICAL et ne présentant pas de symptômes comme un moyen pour prévenir la transmission. Si vous présentez des symptômes, veuillez prendre contact avec votre médecin, suivre les conseils de confinement et, le cas échéant, porter un masque de type médical (plus performant). Le port d’un masque en tissu a pour but essentiel de protéger l’entourage beaucoup plus que le porteur. Il est conseillé – au minimum – pour toute situation où un contact à moins de 1,5m risque d’être nécessaire soit dans les endroits où il y aura beaucoup de personnes (transport public, supermarchés, etc…). Les masques en tissu ne sont pas recommandés pour les enfants dans les crèches et les écoles primaires.

CONSEILS D’UTILISATION

Les mains doivent être lavées soigneusement avant de mettre le masque en tissu, celui-ci doit couvrir le nez et la bouche. Un clip « ajustable » sur le nez vous permet de mieux le régler. Évitez de toucher le masque avec vos mains/gants pendant le port de celui-ci. Si cela doit être le cas, lavez-vous soigneusement les mains immédiatement après l’avoir touché (et/ou utilisation d’un gel hydroalcoolique). Les mains doivent être lavées soigneusement immédiatement après avoir enlevé le masque. (et/ou utilisation d’un gel hydroalcoolique). Deux élastiques ou lanières sont intégrées au masque, nous vous conseillons de porter ces deux élastiques/lanières par-dessus les oreilles pour une meilleure tenue. Il est important de surveiller l'état général du masque avant chaque usage. Si les élastiques venaient à rompre, ils peuvent être réparés ou remplacés par vos soins.

CONSEILS DE LAVAGE

Laver les masques avant la première utilisation. Bien que les masques soient lavables à 80 degrés, nous vous conseillons de les laver à une température minimale de 60 degrés. A ce niveau de connaissances acquises sur le virus, nous vous conseillons de les laver après chaque port excédant une durée de 4 heures, avec votre détergent habituel, dans votre machine à laver avec le cycle 60 degrés minimum pendant 30 minutes au moins. Si vous ne disposez pas de cette fonction, vous pouvez également le faire dans une casserole d’eau chaude, avec un peu de détergent. Concernant le séchage : dans votre sèche-linge, ou à défaut, sur un radiateur ou au soleil. Il doit impérativement être complètement sec avant l’usage suivant.

Le masque en tissu n’exonère absolument pas l’utilisateur d’appliquer les gestes « barrières » complétés par les mesures de distanciation sociale, qui restent prioritaires et essentiels.

Ainsi, les autorités communales déclinent toute responsabilité en cas d’infection.

Mise à jour 04/05/20

 


 

Distribution de masques aux citoyens la semaine du 4 mai.

Via l’achat groupé lancé par la Conférence des élus Meuse-Condroz-Hesbaye, la Ville de Waremme recevra 15.500 masques afin de fournir à chaque citoyen un masque dit « de confort ».
Il s’agit d’une protection supplémentaire face au coronavirus mais n’empêche nullement le besoin de respecter les mesures barrières.
Afin d’éviter les déplacements et de respecter les règles de distanciation sociale, la distribution s’effectuera en porte-à-porte.


La distribution sera organisée dans le courant de la semaine du 4 mai prochain, calquée sur les tournées de la collecte des déchets ménagers.
-    Jour 1 : Bleret, Bovenistier, Petit-Axhe, Grand-Axhe, Tumulus
-    Jour 2 : Waremme centre, Quartier Porte de Liège
-    Jour 3 : Bettincourt, Oleye, Lantremange, Hartenge


Prenez soin de vous. Tenez bon !

Mise à jour 22/04/20

 


 

Huy-Waremme : les 31 communes renforcent leur dynamique commune face à la crise.

Période de vie exceptionnelle, la crise sanitaire à laquelle nous sommes confrontés est aussi une opportunité de renforcer des liens de solidarité uniques, de plus en plus forts à mesure que la pandémie se prolonge.

Dans l’arrondissement Huy-Waremme, les 31 villes et communes sont regroupées depuis le début de la crise dans une seule dynamique, qui permet d’affronter ensemble, de manière coordonnée et cohérente, ce défi sans précédent. Et de répondre dans des délais minimaux aux problèmes concrets qui peuvent surgir à tout moment, dans une vie quotidienne dont les repères sont forcément chamboulés.
Plusieurs mesures et actions concrètes ont ainsi été définies et mises en branle par les 31 communes du bassin de vie Huy-Waremme, dans le respect des recommandations énoncées par le Conseil national de sécurité ce mercredi encore.

1.    Achat concrétisé de 200.000 masques en tissu pour la population 

Avec proactivité, dans une volonté affirmée d’anticipation, les 31 bourgmestres de Huy-Waremme réfléchissaient depuis plusieurs jours à un dispositif qui puisse permettre à la population locale (près de 200.000 habitants) de disposer à brève échéance de masques en tissu, des masques dits « de confort » lavables à haute température et réutilisables.

Ce projet, dont la pertinence a été rappelée mercredi par le Conseil national de sécurité (« une barrière de plus »), est désormais une réalité.

Un achat de 200.000 masques en coton, fabriqués en Europe, a ainsi été conclu cette semaine via une société wallonne, afin de permettre à tous les habitants de l’arrondissement de disposer d’un exemplaire, dans des délais raisonnables (fin avril-début mai).

Le port d’un masque reste, martelons une fois encore ce message, complémentaire des mesures prioritaires liées au combat contre la propagation du Covid-19 : respect de la distanciation sociale, lavage fréquent des mains, limitation stricte des déplacements.

Cet achat de masques en coton est une initiative supracommunale (effort de près de 400.000 euros) qui, bien entendu, s’inscrit dans une stratégie globale de (dé)confinement.

Parallèlement, chaque commune, depuis plusieurs semaines déjà, rassemble et coordonne les initiatives citoyennes de confection de masques artisanaux, gestes solidaires évidemment essentiels et tout à fait complémentaires.

2.    Depuis la fin mars, 40.000 masques pour les métiers en première ligne

Pour rappel, dès le 21 mars dernier, toutes les communes de l’arrondissement Huy-Waremme (au travers de l’ASBL Conférence des élus Meuse-Hesbaye-Condroz) avaient aussi conclu un achat groupé de masques de type KN95, protections répondant aux besoins lancinants d’une série de professionnels de la santé, de l’aide et de la sécurité publiques. Un investissement collectif de plus de 80.000 euros a ainsi permis d’aider en urgence des professions qui avaient alors cruellement besoin d’appui.

Dans le respect des priorités définies par le SPF Santé, chaque commune de Hesbaye, Condroz ou vallée mosane essaie au quotidien de répondre aux besoins et réalités spécifiques de son territoire. Infirmiers(res) à domicile, kinés, pharmaciens, médecins généralistes, policiers locaux,… ont ainsi reçu 20.000 masques de protection, scientifiquement éprouvés, leur permettant de poursuivre leurs missions vitales.

Une seconde cargaison de 20.000 masques, identiques, est attendue dans les prochains jours, comme prévu. Les mêmes catégories de métiers seront ainsi desservies, en renforcement des initiatives prises aux niveaux fédéral, régional et provincial ces derniers jours.

3. Suppression de tous les événements/rassemblements, jusqu’au 30 juin

Les 31 bourgmestres de Huy-Waremme ont pris acte des dispositions formulées ce mercredi 15 avril par le Conseil national de sécurité (annulation des événements d’ampleur jusqu’au 31 août). Pour d’évidents motifs de prudence sanitaire, ils précisent cette mesure et sont d’avis que les manifestations publiques (à titre exemplatif, kermesses, fêtes scolaires et de quartier, brocantes,…) doivent être supprimées dans toutes les communes de l’arrondissement Huy-Waremme, jusqu’au 30 juin 2020.

Cette mesure pourra être réévaluée, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des recommandations ultérieures du Conseil national de sécurité, dans un temps de déconfinement qui n’est pas encore venu.

4.    Recours au pouvoir judiciaire pour toute infraction aux mesures « Covid-19 »

Sur base des avis recueillis auprès du pouvoir judiciaire et des Chefs de Corps des diverses zones de police, les 31 bourgmestres de l’arrondissement ont décidé de ne pas se doter de sanctions administratives communales (SAC) face aux infractions aux mesures prises pour lutter contre la propagation du Covid- 19.
Pour plus d’efficacité, ce sont donc les sanctions pénales qui seront donc d’application, sur le territoire des 31 communes.
En clair, le pouvoir judiciaire sera activé pour toute infraction aux mesures hygiéniques et sanitaires permettant de lutter contre la diffusion du virus.

5.    Création d’un groupe de travail « socio-économique » pour envisager le futur

Dans les prochains jours, un groupe de travail sera créé afin d’envisager l’impact négatif de cette immense crise sanitaire et de tracer des pistes pour l’avenir. En tenant compte des spécificités et réalités propres à chaque commune, ce groupe sera chargé de définir, répertorier et prioriser une série de dispositions, de projets permettant de soutenir les citoyens, les travailleurs, les entreprises, les commerçants, les associations/clubs,… du bassin de vie Huy-Waremme. Dans le respect strict des mesures sanitaires et en complément des dispositions qui seront prises aux niveaux fédéral, régional et provincial.

6.    Réouverture des recyparcs

Les bourgmestres des 31 communes demandent instamment aux intercommunales chargées de la gestion des recyparcs de déterminer une formule qui en permette la réouverture, même partielle, dans des délais brefs.  

Plus que jamais, les bourgmestres de l’arrondissement Huy-Waremme rappellent l’importance de rester vigilants, rigoureux et solidaires en cette période exceptionnelle, à plus d’un titre.
Ils sont aussi convaincus de l’importance de travailler de manière concertée, au sein de la Conférence des élus MCH, pour avancer dans un même élan vers un avenir plus serein.

*

*         *

Dans cette démarche collaborative des 31 bourgmestres des arrondissements de Huy-Waremme, la Ville de Waremme participe à raison d’une commande de 15.500 masques dits « de confort » pour un montant de près de 33.000 euros. Les masques sont attendus au plus tôt fin du mois d’avril et les modalités de distribution vous seront communiquées ultérieurement.

Nous rappelons que cette contribution s’ajoute à un premier achat de 40.000 masques FFP3 pour un montant global de 80.000 euros, commande à laquelle la Ville de Waremme a participé à raison d’un montant de 6.300 euros, soit un peu plus de 3.000 masques. Ces masques ont été répartis en deux phases dont la première a permis d’approvisionner les professionnels de santé (médecins généralistes, dentistes, infirmières, …).