Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / KiVa, contre le harcèlement à l'école
Actions sur le document

KiVa, contre le harcèlement à l'école

Bien ensemble ! 

Tous contre le harcèlement dans les écoles primaires  ! 

L'ecole de Longchamps lutte contre le harcèlement et fait partie des 5 écoles pilotes de la fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Le programme KiVa est un programme contre le harcèlement dans les écoles primaires développé par l’Université de Turku en Finlande, adapté par l'Université de Paix et financé par le ministère de l’Éducation et de la Culture. Le programme repose sur des preuves scientifiques, ce qui signifie que son efficacité a été démontrée scientifiquement. Le programme KiVa s’accompagne d’un matériel et d’outils concrets et variés conçus pour aider les écoles à apporter une solution à la problématique du harcèlement.

 

Les piliers du programme KiVa : prévention, intervention et suivi

Prévention : empêcher la survenance d’incidents de harcèlement

Les actions universelles de prévention, tels les contenus éducatifs KiVa, s’adressent à l’ensemble des élèves et portent principalement sur la prévention du harcèlement. Les leçons sont des exemples concrets de ces actions de prévention. Ces actions constituent l’ossature du programme.

Intervention : fournir des outils de gestion du harcèlement

Les actions d’intervention du programme KiVa s’adressent plus particulièrement aux enfants et adolescents impliqués dans des incidents de harcèlement. Leur but est de fournir aux écoles et aux élèves des outils axés solution pour mettre un terme aux cas de harcèlement.

Monitoring : Suivi annuel

Le programme KiVa s’accompagne d’outils permettant de suivre la situation dans les écoles au moyen de questionnaires annuels en ligne que les élèves et le personnel scolaire sont invités à compléter. L’analyse des réponses à ces questionnaires fournit aux écoles de précieuses informations sur la manière dont elles peuvent améliorer leur travail pour agir contre le harcèlement.