Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / COVID-19 : dernières mises à jour
Actions sur le document

COVID-19 : dernières mises à jour

Le Comité de concertation décide d’un large ensemble de mesures de temporisation

24-03-2021
 

1.    Rassemblements à 4 personnes maximum à l’extérieur

Les groupes de personnes (enfants jusqu’à 12 ans compris, non inclus) peuvent se rencontrer à l’extérieur à quatre maximum. Les ménages de plus de quatre personnes peuvent bien entendu se déplacer en plus grand nombre.

2.    Magasins non essentiels sur rendez-vous

Les magasins non essentiels peuvent uniquement accueillir des clients sur rendez-vous, et le nombre maximum de clients pouvant se trouver simultanément sur place dépend de la taille du magasin, mais le maximum absolu est de 50 personnes. Deux personnes du même ménage peuvent se trouver simultanément dans le magasin.

Les livraisons à domicile et le « click-and-collect » restent possible, à condition qu’il n’y ait aucun contact physique et que le client n’entre pas dans le magasin.

Les magasins essentiels (entre autres les magasins d’alimentation, les pharmacies, mais aussi les magasins de produits d’hygiène, les magasins de tissus, les fleuristes et pépinières, les magasins de télécoms et les librairies) peuvent continuer à accueillir des clients sans rendez-vous.  
Liste indicative des activités autorisées

3.    Fermeture des métiers de contact non médicaux 

Les métiers de contact non médicaux doivent fermer. Cela concerne entre autres : 
•    les salons de beauté ;
•    les salons de pédicure non médicale ;
•    les salons de manucure ;
•    les salons de massage ;
•    les coiffeurs et barbiers ;
•    les salons de tatouage et de piercing.

4.     Jeunesse et enseignement

Les cours de tous les niveaux d’enseignement (enseignement primaire et secondaire, enseignement artistique à temps partiel, enseignement supérieur et promotion sociale) sont suspendus du 29 mars au 2 avril inclus. Les écoles maternelles restent ouvertes. Des examens peuvent en revanche avoir lieu durant la semaine précédant les vacances de Pâques. 

Entre le 29 mars et le 2 avril, une garderie est prévue pour les enfants dont les parents exercent des fonctions où le télétravail est impossible et pour les personnes qui sont dans l’impossibilité de garder les enfants. Les cours reprendront après les vacances de Pâques, le lundi 19 avril, si possible entièrement en présentiel pour le niveau secondaire.

Les camps de jeunes et activités parascolaires restent autorisées en petits groupes de 10 jeunes maximum, sans nuitée.

5.    Contrôles du télétravail plus stricts

Les contrôles du respect de l’obligation de télétravail seront renforcés.

Les employeurs doivent tenir un registre précisant les personnes présentes sur le lieu de travail et à quel moment. Les administrations publiques sont également tenues de respecter les obligations de télétravail.

6.    Les voyages non essentiels restent interdits

Les voyages non essentiels restent interdits pendant les vacances de Pâques. Les contrôles aux frontières seront sensiblement renforcés.

7.    Manifestations

Le nombre maximal de participants pour les manifestations statiques sur la voie publique est limité à 50.

8.    Importance des règles de base

Le Comité de concertation rappelle l’importance des éléments suivants : 
•    le respect par la population des mesures sanitaires en vigueur ;
•    le contrôle strict du respect de ces règles par les services de police et d’inspection ;
•    le télétravail obligatoire ainsi que le contrôle strict de son application par les services d’inspection ;
•    les mesures prises par les autorités locales pour éviter la foule dans les endroits très fréquentés.
Le Comité de concertation, le commissariat Corona et le Risk Assessment Group continuent de suivre de près la situation au jour le jour, et se réuniront immédiatement si la situation l’exige.

L’arrêté ministériel reste en vigueur jusqu’au 25 avril inclus. 

Vous trouverez plus d’informations sur: https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/le-comite-de-concertation-decide-dun-large-ensemble-de-mesures-de 

 


Comment réaliser un autotest COVID-19?

Consultez l’arrêté du Bourgmestre sur le port du masque à Waremme .
 


Le Comité de concertation s'est prononcé pour une interdiction temporaire des voyages et un isolement prolongé. 

Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées ont discuté de la situation du coronavirus en Comité de concertation. Afin de lutter contre l'importation et la poursuite de la propagation de nouveaux variants du virus, le Comité de concertation a décidé d'interdire temporairement les voyages récréatifs/touristiques à destination et en provenance de la Belgique.

1. Limitation des voyages internationaux

  • Interdiction des voyages non essentiels

Les voyages à des fins récréatives/touristiques à destination et en provenance de la Belgique sont interdits. L'interdiction de voyager sera contrôlée tant au niveau du trafic routier, aérien, maritime que ferroviaire.

Les personnes qui se rendent en Belgique et en reviennent doivent être en possession d'une déclaration sur l'honneur. Un modèle de formulaire sera fourni par la ministre de l'Intérieur. La déclaration sur l'honneur doit être liée au « Passenger Location Form » des passagers et être étayée par les documents nécessaires.

Pendant la durée de l'interdiction, seuls les déplacements essentiels sont autorisés. 

  • Voyageurs en provenance du Royaume-Uni, de l’Afrique du Sud et de l’Amérique du Sud

À partir du lundi 25 janvier, tous les voyageurs entrant dans notre pays en provenance du Royaume Uni, de l’Afrique du Sud ou de l’Amérique du Sud devront obligatoirement respecter une quarantaine de dix jours et réaliser un test PCR le premier et le septième jour de cette quarantaine.

  • Double test à l’entrée

Le Comité de concertation souhaite que tout non-résident qui voyage vers la Belgique, se fasse à nouveau tester à son arrivée en Belgique, en plus du test négatif obligatoire préalable à son départ. Il pourra s’agir d’un test PCR ou d’un test antigénique rapide. Le Comité de concertation demande à la Conférence interministérielle Santé publique, à la Taskforce Testing et au Commissariat COVID-19 de concrétiser ce point.

2. Prolongation de l’isolement

Les personnes dont le test COVID-19 est positif devront désormais s'isoler pendant dix jours. Après un contact à haut risque ou un voyage vers notre pays, la période de quarantaine reste de dix jours. Cette durée pourra être réduite à un minimum de sept jours à condition de présenter un test négatif qui aura été effectué au plus tôt sept jours après l'exposition.


Formulaire sur l'honneur pour voyages essentiels à l'étranger

Nouveau support de prévention et d’animation 

 

Le couvre-feu est de minuit à 5 heures du matin en Wallonie.  Les infos se trouvent également sur : https://www.wallonie.be/fr/actualites/coronavirus-covid-19-mesures-regionales

Consultez le tableau récapitulatif des mesures

Arrêté ministériel du 26 mars 2021

Arrêté ministériel au 20 mars 2021

Schéma de testing au 23 novembre 2020
 

 


Consultez l'Arrêté de police du Gouverneur relatif aux dispositions diverses

Consultez l'Arrêté de police du Gouverneur relatif  aux funérailles

Consultez l'Arrêté de police du Gouverneur relatif aux maisons de repos

Consultez l'Arrêté de police du Gouverneur relatif au port du masque

Fonctionnement des autotests